lundi 24 juillet 2017

Double meurtre à Bronx-sur-Don-Chomphu



Je suis revenu dans l'Isan ! Par un saut presque direct de l'Amérique à l'Asie du sud-est !

Ce qui m'a frappé en arrivant, c'est la lumière de mousson, cette lumière grise tellement différente de la lumière saturée qu'on a en Bretagne… quand il ne pleut pas.

Dès le lendemain, Mai m'a traîné au marché, et là, je me suis cogné la tête contre ces p… de barres de fer qui soutiennent les barnums des marchands ambulants. Vraiment, six pieds de haut, ce n'est pas la taille réglementaire pour les thaïs !  Est-ce ce coup sur la tête qui m'a déprimé ? J'avoue que je n'ai pas pris plaisir à regarder l'étal du poissonnier, avec ses carpes qui agonisent, agitant désespérément leurs ouïes.

Ensuite, nous sommes allés porter des légumes bizarres chez la tante de Mai - comme le croisement d'un artichaut avec un chou-fleur (les légumes, pas la tante). Ces dames sont restées ensemble à bavarder. Comme je m'ennuyais, j'ai fait quelques pas, pris quelques photos.

Don Chomphu, quand on y réfléchit, c'est un petit New York. Pas convaincu ? Des images valent mieux qu'un long discours.

Tout d'abord, j'ai retrouvé la Bartow-Pell mansion : style simple, presque dépouillé, et pourtant si noble ! Mais celle de Don Chomphu n'est pas encore transformée en musée.



Dans la cour d'honneur, une immense limousine s'est arrêtée dans un crissement de pneus, attendant de prestigieux passagers.



Débouchant sur Broadway-on-Don-Chomphu, j'ai tout de suite repéré Bloomingdale's sur la gauche.


J'ai fait un peu de lèche-vitrine. Le rose semble très tendance en ce moment.


Puis mes pas m'ont conduit au MOMA, temple de l'art contemporain - avec son allure carrément avant-gardiste.


Je suis resté fasciné un long moment par une œuvre au réalisme piquant - très belle.



Je n'ai pas pu admirer les illuminations du Rockefeller, ce n'était pas la saison. Mais je me suis faufilé, et j'ai pu voir les moyens électriques mis en œuvre pour parvenir à cette merveille. De quoi fournir de l'électricité à la ville de Montargis pendant un millième de seconde, paraît-il !


Le retour a été assombri par un triste incident. Nous traversions Bronx-sur-Don-Chomphu. A un croisement, que vois-je ? De part et d'autre de la rue, deux cadavres. D'un côté, un joli petit chien blanc, pattes en l'air. Juste en face, un chaton gris étendu sur le flanc. Sans doute un règlement de compte entre bandes rivales… ou autre chose. La zone n'a pas encore été karscherisée.

Je ne sais pas pourquoi, en entrant dans la maison, je me suis senti triste.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire