samedi 3 mars 2018

Quel est le point commun entre…



777 kilomètres compteur entre notre hôtel les pieds dans l'eau à Chumphon et la maison dans l'Isan.
777 kilomètres que nous avons avalés aujourd'hui et que nous referons dans 8 jours pour retrouver la mer. Pour des raisons que tu comprendras, j'aurais préféré 666...

Ici, on roule détendu. Les flics, on ne les voit qu'aux barrages filtrants (dont l'intérêt m'échappe : inspirer la crainte ?) Jamais envie de dormir au volant. Entre la qualité du macadam qui n'est pas excellente, les curiosités du paysage et le sport qui consiste à éviter les autres voitures, on ne s'ennuie pas. Et on roule en moyenne à 70 ou 80. Mais les panneaux poussent au crime...


Il paraît qu'il y aurait des radars… Le panneau montre un appareil photo à soufflet qui ressemble à un Rolleiflex des années 50 : on se tape des barres !

Quand j'étais petit, on se posait la devinette : "quel est le point commun entre une Mercédès et des hémorroïdes ?"
Réponse : seuls les trous du cul en ont.

L'avantage, c'est qu'on pouvait adapter la question à toutes les voitures - et il m'est arrivé d'arranger la devinette en fonction de l'auto garée dans l'allée - celle de visiteurs que je n'aimais pas. Juste pour sentir flotter un léger embarras...

En Thaïlande, les propriétaires de Fortuner sont bien placés pour la comparaison. La Toyota Fortuner fait partie de ces voitures épaisses qui ressemblent à des baskets. Sans doute leurs conducteurs pensent-ils acheter pour le même prix la famille, l'honorabilité et l'aventure. Sur la route, ils se comportent comme des bandits. Nouveaux riches arrogants - ils en ont souvent le look et l'attitude.

Mais que peut bien vouloir dire Fortuner ? Je ne trouve ce mot ni dans le Webster ni dans l'Oxford. Bien sûr, on reconnait la racine anglaise ou française. Le fortuner est celui qui a su s'enrichir - est-ce cette définition qui enflamme les acheteurs ? Plutôt que : celui qui a eu de la chance - fortuna. Mais là, il aurait fallu que notre fortuné sache un peu de latin !


 ps : ah au fait, si tu as un Fortuner, mille excuses, c'est pour rire...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire