jeudi 1 mars 2018

Hypnotisé


Une des cent baies de l'île. Comme Phuket est belle quand on prend de la hauteur…

C'est en quittant Phuket que j'ai compris pourquoi je n'y retournerai plus jamais.

Quand on a laissé derrière soi le long tunnel fermé par des banlieues incertaines qui court du nord au sud, quand on arrive aux derniers kilomètres de la nasse, à la frontière de la liberté, une beauté irréelle - parce qu'inattendue - remplace la hideur urbaine et touristique. La nature reprend ses droits. Une immense plage borde l'île à l'ouest, avec des vagues qui déferlent rudement sur le sable. A l'est, des plantations d'arbres. Les rares personnes qu'on y voit s'activent tranquillement.

La passe d'entrée vers les eaux sous le vent, à angle droit avec l'entrée routière sur l'île.

Je pensais retourner à Phuket - à cause des vents favorables, de quelques personnes que nous avons rencontrées, à cause du curry au crabe, d'une belle retenue d'eau bordée d'arbres et d'autres petites choses.

Mais quand j'ai respiré ce grand vent en sortant de l'île, quand j'ai compris à quel point j'avais perdu mes repères et m'étais habitué à cette jolie prison,  j'ai dit adieu pour toujours.

Roméo et Juliette thaï : un jeune homme et une jeune fille ont sauté de ce joli pont démodé (qui relie Phuket au continent) et sont morts noyés. Leurs familles ennemies leur interdisaient de se marier. Même pas pour des histoires de pognon ou d'éducation...

Sur la route, des paysages splendides (qui me rappellent le jurassique, époque que j'ai bien connue). Nous avons atteint la belle province où nous avions fait escale à l'aller.


Nous nous sommes établis au bord de la mer pour quelques jours - impossible de m'arracher à notre hôtel posé à 7 marches de la mer à marée haute.

Mes modèles favoris sur le banc devant notre chambre

Le vent y est moins favorable qu'à Phuket. Mais je pense avoir trouvé une cale de mise à l'eau pour éviter les vagues du golfe de Thaïlande, qu'on prend de plein fouet quand le vent monte.

Sinon, la région est d'une incroyable beauté et d'un calme hypnotique.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire